Les vignes de Noyers, XVIIème siècle – Noyers’s vineyards, XVII century


Procès-Verbaux des Communautés de la Généralité de Dijon

Architecture, toponymie, topographie, tout à Noyers(-sur-Serein) parle de Vigne et de Vin.
Les Archives nous apprennent que les Seigneurs de Noyers avaient des vignes tout autour de leur château, des cartes anciennes nous montrent des vignes partout alentour.

Entre 1666 et 1669, sous Louis XIV, des procès-verbaux des communautés de la Généralité de Dijon sont dressés sur ordre de l’Intendant de Bourgogne, J. Bouchu.
Ces déclarations qui répondent à un questionnaire en 14 points fournissent des informations sur les biens, les charges et les dettes de chaque Communauté : sa situation, son étendue, son revenu, son commerce, sa superficie, le type et la valeur des terres, le nombre d’habitants, etc.
Noyers, qui relève alors du bailliage de Semur-en-Auxois, indique le prix de son arpent de vigne et déclare “quantité de vignes, peu de prés”… et qu’ “il s’y fait commerce de marain à vin, et ne s’y en peut faire d’autres”.

Archives Départementales de la Côte d’Or, Bureau des Finances de Dijon, C2885, Registres des déclarations des biens et dettes des communautés, Bailliage de Semur-en-Auxois, 1669-1669 – p 592 (p 292 en ligne)

#Noyers, #Serein, #vigne, #Terroirs, #vin

 

Records of the Communities of the Dijon Généralité

(a financial district governed by a finance officer)

Whether architecture, place names or topography, everything in Noyers(-sur-Serein) is about Vine and Wine.
Archives show that Noyers’s Lords had vines all around their castle. On old maps there are vineyards everywhere.
Between 1666 and 1669 under King Louis XIV, reports on the communities of Dijon financial district are drawn up commanded by the Intendant of Burgundy (i.e. the king’s representative), J. Bouchu.
These statements which meet a 14-item questionnaire provide information on goods, expenses and debts of each community:  location, area, income, trade, size, type and value of the land, number of inhabitants, etc.
Noyers which then comes under the bailiwick of Semur-en-Auxois gives the price of a vineyard acre and declares ‘lots of vineyards, few meadows’ … and that ‘there is a trade of oak boards for wine (merrain is a board made from an oak tree which is then cut into staves used to make casks) and that there can be no other’.

 

Archives Départementales de la Côte d’Or, Bureau des Finances de Dijon, C2885, Registres des déclarations des biens et dettes des communautés, Bailliage de Semur-en-Auxois, 1669-1669 – p 592 (p 292 en ligne)